Harmattan - Librairie Internationale

au carrefour des cultures

Vous êtes dans : Harmattan - Librairie Internationale > Patagonie, images du bout du monde

Couverture

recto

Patagonie, images du bout du monde (Coedition Musee Du Quai Branly)

Gencod
9782330005184
  • Actes Sud
  • 07 Mars 2012
  • Photo Vidéo
  • 160 pages, 25.5 X 19.6 cm, 910 grammes 
Prix : 35.50 €
Quantité :

«Tout, ici, semble mort ; on dirait la naissance ou la limite d'une planète inconnue ; mais le plus extraordinaire est cette langue de terre, de sable et de pierres qui s'avance loin dans la mer. D'ailleurs, où est-il vraiment, ce pays ?» Tierra de fuego, Francisco Coloane Qu'évoque la Patagonie ? Un territoire du bout du monde aux contours flous, le mythe des géants patagons, des animaux fabuleux survivants de la préhistoire. Le terme «Patagonie» prend son origine dans une construction imaginaire romanesque, que l'on peut dater du xvie siècle. Ces terres furent décrites pour la première fois par l'Italien Antonio Pigafetta, dans son journal du premier tour du monde du navigateur portugais Ferdinand de Magellan publié en 1525. Ce récit est à l'origine des légendes des géants patagons qui depuis n'ont cessé d'habiter la littérature occidentale. Il a suscité depuis de nombreuses représentations visuelles et interprétations - textes et légendes - qui se sont mêlées les unes aux autres et enrichies au fil du temps. Le catalogue Patagonie, images du bout du monde présente cette multiplicité de représentations, de récits et de mythes attachés à la pointe australe du continent américain. Il aborde ces territoires du bout du monde selon une géographie de la fiction mettant en perspective représentations imaginaires et réalité tangible. Ainsi, le lecteur est invité à passer de la fiction au réel à travers des cartes, des photographies, des extraits de texte et des aquarelles. Le regard que portent des photographes contemporains sur cette mystérieuse Terre de Feu témoigne aujourd'hui encore de cette même fascination, qui fut celle des premiers découvreurs.